Œuvre d'art public

Poubelles du Quartier Latin et du Village

Maryo Thomas,  Poubelles
Maryo Thomas,  Poubelles
Emplacements:
Montréal, QC, Canada
Créateur(s) de l'œuvre: 
Thomas, Maryo
Text author(s): 
Thomas, Maryo
Année d'installation: 
2006
Remarques sur l’emplacement: 

Sur la rue St-Denis entre Sanguinet et Sherbrooke; sur la rue Sainte-Catherine entre Berri et Cartier; au coin de la rue Amherst et du boulevard de Maisonneuve dans le Parc Miville-Couture.

Description: 

Affiches vertes (Quartier Latin) et oranges (Village) posées sur deux faces des poubelles publiques. Les affiches ont été posées de manière aléatoire.

Texte de l'oeuvre: 

Quartier Latin:

« Je refuse

de n’être

qu’un

récipient vide ! »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« De toutes

mes œuvres,

tu es la

poubelle

du monde. »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« Plus

vous me

nourrissez,

mieux vous

respirez. »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« La poubelle,

l’éboueur et

le citoyen :

c’est un

ménage à trois. »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« Je déborde

de bonnes

intentions…

et de trucs

inutiles. »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« Le

contenant

est

content

débordant. »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« L’histoire

d’un déchet et

d’un récipient :

ils vécurent une vidange. »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

« Je l’ai

inventée en

1884 : vous

la réinventez

tous les jours ! »

 

Eugène Poubelle

1831-1907

 

 

         Village

« J’aime mieux

bourrer la

poubelle

que rentrer

bourré. »

 

« Est-ce qu’on

dit remplir

jusqu’au bord

ou remplir

à ras bord ? »

 

« Ô ma

poubelle !

Devant ton

orifice,

je communique. »

 

« Quand

je suis vide,

je suis triste. »

 

« Ramasser

l’eau de

pluie n’est

pas mon

fort. »

 

« Ce que vous

me donnez

demeurera dans

les annales du

Village. »

 

« Donnez

généreusement :

je pourrais

être un

parcomètre ! »

 

« Je ne suis

pas déguisée :

je suis

une vraie

poubelle. »

 

« Je suis

une

gourmande :

je prends

tout ! »

 

« Je mange,

j’avale tout :

nourrissez-

moi ! »

 

« J’ai un

creux :

z’auriez pas

un petit

quelque chose ? »

 

« Je suis

très

ouverte

d’esprit… »

 

« Sus-

tentez-

moi.

Je suis

à vide… »

 

« Regarde

comme

je suis

belle. »

 

« L’appétit

vient en

mangeant. »

 

« Je suis

peut-être

poubelle,

mais je sers

à de quoi. »

 

«Je déborde

de bonnes

intentions…

et de trucs

inutiles. »

Note(s): 

Bien que les citations soient attribuées à Eugène Poubelle, elles ne sont pas réelles. Ces citations sont fictives et ont été rédigées par l'artiste, Maryo Thomas. Tel qu'il le mentionne, il s’agit de « simulacres de poésie ».