Œuvre d'art public

Les Mots de Sophie

Daniel Dutil, Les Mots de Sophie, 2003
Emplacement:
École Notre-Dame-du-Rosaire, 7660 rue Notre-Dame Ouest, Trois-Rivières, QC, Canada
Créateur(s) de l'œuvre: 
Dutil, Daniel
Text author(s): 
Dutil, Daniel
Année d'installation: 
2003
Remarques sur l’emplacement: 

L’œuvre occupe la totalité du mur de l'alcôve intérieur donnant sur le vestiaire des hommes. Ce mur est situé dans le hall d'entrée auquel la clientèle accède par la cour de l'école, côté ouest et par un corridor intérieur provenant de l'école, côté sud.

Description: 

Sculpture murale occupant la totalité d'un mur. La surface du mur est divisée dans la partie centrale par une forme verticale rectangulaire en aluminium. De chaque côté de cette forme centrale, les blocs de béton du mur ont été recouverts par des feuilles d'acier galvanisé, collées sur un contreplaqué. Dans la surface de l'acier, des mots témoignant des préoccupations des jeunes, ont été poinçonnés à la main. La forme verticale rectangulaire est constituée d'un pan central en aluminium brossé à l'horizontal, qui est encadré par deux montants en aluminium peint, de couleur verte à gauche et rouge à droite. Dans la partie supérieure de ce pan, la présence d'un élément en plexiglas bleu symbolise, selon l'artiste, « la matière aqueuse et la fluidité de l'esprit ». Au-dessus de l'élément en plexiglas, une feuille d'acier inoxydable miroir, fixée aux montants latéraux ainsi qu'au plafond.

Texte de l'oeuvre: 

efforts honnêteté politesse ensemble persévérance

Thème du texte: 
Préoccupations des jeunes
Thème de l’œuvre: 
Le questionnement

Dimensions:

Hauteur: 
3.55m
Largeur: 
2.44m
Note(s): 

Les mots gravés dans le métal ont été proposés par les élèves de l'école Notre-Dame-du-Rosaire et choisis par l'artiste. Ils témoignent des préoccupations des jeunes tout en évoquant le caractère poétique de l'environnement socioculturel qui s'est développé à Trois-Rivières. La partie centrale de l’œuvre qui fait référence à son environnement géographique (le fleuve Saint-Laurent) emprunte son concept de couleur au domaine de la navigation (code des couleurs rouge et verte qui guide les bateaux) et son principe formel au domaine de la construction (l’œuvre est inspirée des techniques de travail et des éléments formels de l'industrie de la construction tel que le principe des coffrages verticaux).

Propriétaire(s): 
Commission scolaire du Chemin-du-Roy; École Notre-Dame-du-Rosaire