Œuvre d'art public

La traversée du territoire

RRené Derouin, La traversé du territoire, 1999
René Derouin, La traversé du territoire, 1999
René Derouin, La traversé du territoire, 1999
Emplacement:
Jardins du Précambrien, Fondation Derouin, 1303 Montée Gagnon, Val-David, QC, Canada
Créateur(s) de l'œuvre: 
Derouin, René
Text author(s): 
Derouin, René
Année d'installation: 
1999
Remarques sur l’emplacement: 

L’œuvre se situe au pied de l’escalier à l’entrée du site.

Description: 

L’œuvre est composée de trois bases rectangulaires et d’une base carrée posées au sol. Les bases sont alignées de manière à ce que le spectateur les aperçoive dès son arrivée sur le site (au bas de l’escalier). Chaque base est perforée (perforation en forme de lac). Des cônes (représentant des arbres) sont disposés sur la base. Autour de chaque base, on retrouve des mots perforés. 2000 personnages coulés dans le bronze sont disposés sur les bases. Il y a 10 modèles de personnages différents. Leur taille varie : plus les personnages se rapprochent du centre, plus leur dimension augmente et plus ils sont nombreux (de plus en plus dense). Les personnages sont tous orientés vers le centre.

Texte de l'oeuvre: 

L’ordre s’effectue à partir de la gauche

1er FLEUVE SAINT-LAURENT NOMADES DENRÉE FEMMES FRONTIÈRES EST OUEST MÉMOIRES HOMMES DENSITÉ AMÉRIQUES 50e PARALLÈLE TRANSHUMANCE 2e PLACE PUBLIQUE RENCONTRES ZÓCALO SEPT MILLIONS DE QUÉBECOIS CROISEMENT SQUARE DUEL FLUIDE 3e TERRITOIRE DUALITÉ SUD LATITUDE LONGITUDE EMBOUCHURE ESTUAIRE VIDE CAMBRIEN MÉTIS TOUNDRA 60e PARALLÈLE 4e QUÉBEC LOURDEUR CONTINENT LIEU QUÉBEC TAÏGA 12 MILLIARDS D’ARBRES ESPACE NORD PASSAGE AMER POIDS TEMPS

Thème du texte: 
Migration
Thème de l’œuvre: 

Selon le tableau explicatif, l’œuvre représente la migration de femmes et d’hommes à travers l’espace continental américain. L’œuvre traite de l’appartenance au lieu, de notre dépendance aux forces de la nature et des difficultés que rencontrent les populations en migration. Avec cette œuvre, l’artiste veut souligner le courage et la force de caractère de ceux qui doivent quitter un territoire pour migrer géographiquement et culturellement en la fin du 20e siècle.

History: 
L’œuvre a été réalisée pour le Jardin des Plantes de Paris. L’œuvre a été déménagée et installée en 2002 aux Jardins du Précambrien lors de l’exposition Espace et Densité.
Note(s): 

Le mot « QUÉBECOIS » n’a pas d’accent sur le deuxième E.

Document(s): 

En Chemin avec René Derouin

Regimbald, Manon (2005).  En Chemin avec René Derouin. Montréal : Éditions de l'Hexagone, p. 192