Œuvre d'art public

Ayarak

Pierre Bourgault, Ayarak, 1999
Pierre Bourgault, Ayarak, 1999
Pierre Bourgault, Ayarak, 1999. © Pierre Bourgault
Emplacement:
Palais de justice de Saint-Jérôme, 400 rue Laviolette, Saint-Jérôme, QC, Canada
Créateur(s) de l'œuvre: 
Bourgault, Pierre
Text author(s): 
Bourgault, Pierre
Collaborateur(s): 
Bourgault, Maxime; Bourgault, Che; Riopelle, Jean-Paul
Année d'installation: 
1999
Remarques sur l’emplacement: 

La première sculpture se situe dans le hall d'entrée de l'édifice, la seconde se situe près des ascenseurs

Description: 

Ensemble sculptural composé de deux éléments reproduisant à grande échelle des motifs particuliers d'un jeu de ficelle inuit et d'une incrustation en laiton dans le revêtement du sol. Dans la langue inuit, le mot Ayarak signifie La ficelle dont les deux bouts sont attachés ensemble et qui sert à fabriquer les différentes figures.

Texte de l'oeuvre: 

Le Renard l'emporte, le suit à la trace

Ce qui ressemble à un nuage

Thème de l’œuvre: 

L'oeuvre exprime la socialisation, l'opposition, la complémentarité, la différence et tout ce qui nous lie.

Note(s): 

Le présence de panneaux didactiques dans la salle d'attente a pour but de familiariser les usagers du lieu avec la tradition de ces jeux de ficelle.

Propriétaire(s): 
Palais de justice de Saint-Jérôme
Architectes(s): 
Birtz, Côté, St-Gelais, Maillé (Architectes)
Document(s): 

Intégration des arts à l’architecture et à l’environnement. Bilan 1998-1999

MCCCQ (1999).  Intégration des arts à l’architecture et à l’environnement. Bilan 1998-1999. Québec : Gouvernement du Québec

Art pour tous. Capitale culturelle du Canada en 2005, Saint-Jean-Port-Joli souligne l'apport des artistes de la région dans la réalisation d'oeuvres publiques

Bois, Michel (2005).  Art pour tous. Capitale culturelle du Canada en 2005, Saint-Jean-Port-Joli souligne l'apport des artistes de la région dans la réalisation d'oeuvres publiques. Le Soleil. (13 août), p. C12