Œuvre d'art public

Au commencement était le Verbe…

Au commencement était le Verbe…
Au commencement était le Verbe…
Au commencement était le Verbe…
Au commencement était le Verbe…
Emplacement:
Cathédrale de Saint-Jérôme, 355 St Georges, Saint-Jérôme, QC, J7Z 5A9, Canada
Créateur(s) de l'œuvre: 
Claus, Barbara
Text author(s): 
Claus, Barbara
Année d'installation: 
2012
Remarques sur l’emplacement: 

Dans une des alcôves de la cathédrale

Description: 

L’œuvre est composée d’une peinture murale de nuages derrière  le confessionnal et de mots inscrits sur un fond rouge dans le passage sacré.

Texte de l'oeuvre: 

Immanence, lumineux, silence, intangible, transcendance,

vénérable, sacré, numineux,

impermanence, ici, là, ailleurs, cheminement

Thème du texte: 
Réflexion de l'être à sa foi et à ses croyances
Thème de l’œuvre: 

Mémoire, Sacré

History: 

L’œuvre de Barbara Claus a été sélectionnée parmi 29projets d'artistes. Cette intervention in situ a pu se concrétiser grâce à une contribution financière provenant de l’entente de développement culturel entre la Ville de Saint-Jérôme et le ministère de la Culture, des Communications et de la Condition féminine et fut développée en synergie avec le MACL et la paroisse de la Cathédrale.

 

Note(s): 

L’idée principale de cette création est d’insuffler la mémoire et l’esprit du lieu et de transformer l’espace dans sa totalité par une intervention forte et apaisante tout en réinterprétant l’histoire de la peinture, en soulignant le style néo-classique de la cathédrale autant que la sacralité du lieu, par un traitement pictural majestueux. L’œuvre est aussi un hommage à l’impression qu’a produite sur moi, la chapelle Scrovegni à Padoue. 

 

L’œuvre fait vivre une expérience de perceptions, de rapport d'échelle, d'être, de lumière, de couleurs et de mots. Trois éléments inter reliés se déclinent telle la trinité: la peinture murale de nuages symbolisant le père, la statue de la Vierge et l'Enfant symbolisant le fils, le passage (ouverture à gauche de l'alcôve), symbolisant l'esprit saint (...) À la base de ce triangle, le confessionnal symbolise l'écoumène (relation de l'humain à son milieu) tandis que les mots choisis et inscrits dans le passage sacré ouvrent la réflexion de l'être à sa foi et à ses croyances.

 

Musée d'art contemporain des Laurentides (2012). Circuit d'art public de St-Jérôme, Le Chemin à fréquenter.

http://issuu.com/museelaurentides/docs/circuit2012?mode=window&viewMode=singlePage